AccueilGaming

Un moddeur a recréé la Nintendo Wii dans un boîtier de Game Boy Color

Publié le

par Battiste Delfino

(c) NINTENDO / @GingerOfMods

Dans deux mois, la console de salon fêtera ses quatorze ans alors que son cycle de vie ne semble pas encore tout à fait terminé...

Les licences phares de Nintendo font partie des plus pérennes, mais aussi des plus appréciées du marché du jeu vidéo. Les diverses suites, reboots et autres portages de ses héros emblématiques sur de nouvelles consoles – qu’elles soient portables ou de salon – sonnent toujours comme une récompense pour les nostalgiques.

Cette longévité extraordinaire, le studio japonais la doit surtout à sa manie de réexploiter ses personnages marquants, mais aussi à une communauté de fans très active, qui entretient la flamme en réadaptant régulièrement de vieux titres en émulation.

Depuis les années 1990, on ne compte plus les logiciels, bidouillages, accessoires et gadgets qui permettent de recréer une expérience de jeu d’antan tout en jouissant de capacités techniques actuelles. Par exemple, pléthore d’émulateurs dédiés aux "mini-jeux" de la Game & Watch series (1980-1991) en témoignent : nos codeurs ont du talent, et les joueurs sont en demande.

La semaine dernière, un moddeur connu sous le nom de "GingerOfMods" a poussé l’idée en y soignant la forme : il a recréé une console Nintendo Wii portable de la taille d’une Game Boy Color (sortie en 1998).

Cet ouvrage particulièrement soigné se détache des autres projets du genre par son look "crédible", et son côté pratique, pensé de A à Z pour tous types d’usages, et même rétro-compatible avec les jeux GameCube.

Le boîtier a été imprimé en 3D et contient une véritable carte mère Nintendo Wii, un écran IPS de 3,5 pouces 480p (provenant d’une caméra de recul de voiture), une paire de batteries au lithium-ion 18650 standard, une clé USB pour stocker les jeux, un port USB-C pour le chargement – et les transferts de jeu – et un ventilateur de compétition, pour éviter la surchauffe.

(c) GingerOfMods // L’intérieur du prototype de la WiiBoy Color

À mesure que le temps passe et que la technologie s’améliore, les acharnés du hardware comme GingerOfMods sont capables de revisiter d’anciennes consoles pour les rendre encore plus compactes et efficaces qu’auparavant. Et si ce n’est pas sa première création, la WiiBoyColor est de loin sa plus aboutie.

Les deux joysticks proviennent d’une manette de Nintendo Switch tandis que les autres boutons d’une Nintendo DS Lite. Le tout est combiné à l’aide du circuit d’un contrôleur GameCube, réunissant le meilleur des machines nippones. Petit plus : il y a même une prise jack pour brancher vos écouteurs.

Comme vous pourrez l'observer dans la vidéo ci-dessus, les programmes fonctionnent très bien malgré la taille de la machine. GingerOfMods affirme même que sur WiiBoy Color, le rendu serait visuel serait supérieur à celui d’une console Wii traditionnelle sur téléviseur, et qu’on ne perdrait pas en qualité sur petit écran.

Si vous souhaitez essayer ce petit bijou, vous pourrez peut-être bientôt vous en procurer un exemplaire, puisque le créateur a annoncé vouloir ouvrir les commandes aux particuliers. Selon ce dernier, la construction d’une console de ce genre coûterait la bagatelle de 1 000 $ (environ 840 euros), sans compter les marges éventuelles qu’il pourrait prendre pour rentabiliser son affaire.

Quoi qu’il en soit, jouer à The Legend Of Zelda: Twilight Princess ou Super Smash Bros: Melee sur une console portable me paraît être une proposition beaucoup trop alléchante pour passer à côté. Certains – comme moi – pourraient même revoir leur priorité à la fin de l’année lorsque sortiront la PS5 et la Xbox Series X... Même si je songe pas mal à demander un crédit à la consommation pour faire d’une pierre trois coups.


Est-ce que la WiiBoy Color vous fait également envie ? Est-ce que, vous aussi, votre banquier vous déteste ? Envoyez-nous un mail à hellokonbinitechno@konbini.com pour tout nous dire, et n’hésitez pas à argumenter (surtout pour l’histoire du banquier).

À voir aussi sur techno :